Véronique Ethier a obtenu son diplôme en pâtisserie de l’École hôtelière de la Capitale en 2012. C’est là qu’elle a fait la rencontre du chocolat. Au-delà de la sucrerie, c’est le médium artistique que représente cette fascinante matière qui l’a véritablement attiré et charmé.

 

Profondément inspirée par un professeur maître-chocolatier, elle s’y est découvert une véritable passion chocolatée et a décidé de se plonger littéralement les deux mains dedans. Elle a ouvert sa propre chocolaterie en 2016.

 

Noir Chocolat donc, c’est un petit atelier sur le coin d’une ruelle, un espace confortable et chaleureux où les plaisirs de la création et de la gourmandise se côtoient.

 

Un lieu qui se veut d’abord accueillant, accessible et sans prétention. On y offre des produits du chocolat à l’esthétique raffinée dans des saveurs simples et réconfortantes, que les gens d’ici aiment depuis longtemps: le caramel, l’érable, la noisette, la framboise.

 

On y trouve des bouchées et des barres, des truffes et des guimauves, mais aussi un délicieux gâteau tout chocolat, une sélection de biscuits gourmands plus décadents les uns que les autres et un onctueux chocolat chaud.

 

Pas de fla-fla ou de fausses prétentions, juste une coquette boutique où l’on fait les choses simplement et honnêtement, avec beaucoup d’attention et d’amour. C’est ça Noir chocolat.